octobre 22 2019

Chaque Belge jette 345 kg de nourriture à la poubelle

Le 16 octobre est la Journée mondiale de l’Alimentation. Des tonnes de nourriture finissent toujours à la poubelle. Comment éviter de gaspiller de la nourriture ? La VSZ vous donne des conseils.

Dans l’Union européenne, c’est entre 100 et 300 kilogrammes de nourriture par habitant qui sont jetés chaque année. Les différents chiffres proviennent de sources différentes.
Pour la Belgique, en revanche, les chiffres sont précis: chaque Belge jette 345 kilogrammes de nourriture dans la poubelle chaque année. Cela place notre pays tout en haut de la liste des gaspilleurs de nourriture.

Pourquoi jette-t-on tant d’aliments ?

Les raisons sont nombreuses et concernent pratiquement tout le cycle de vie des marchandises. Les marchandises peuvent déjà être triées au stade de la production. Par exemple, dans le cas des pommes de terre, il peut arriver qu’un producteur de pommes de terre jette de 40 % à 50 % de sa récolte parce qu’elle ne répond pas aux normes des supermarchés. Soit les pommes de terre sont trop petites ou trop grosses, soit elles présentent des défauts. Elles finissent aux rebus alors qu’elles sont propres à la consommation.
Les aliments peuvent également être endommagés pendant l’emballage, le transport ou le stockage.

Dans le commerce, de grandes quantités d’aliments sont retirées parce qu’ils ne sont plus d’apparence irréprochables ou parce que la date limite de consommation est bientôt atteinte.
Mais les attentes des consommateurs jouent également un rôle majeur. De nombreux consommateurs veulent que la pomme qui se trouve à l’étal du supermarché soit parfaite. Il en va de même pour tous les autres fruits, légumes et produits alimentaires. De plus, la diversité sur les étalages joue également un rôle : le commerce connaît, par exemple, plus de 100 types de yaourts différents.

Quelles sont les conséquences de ce gaspillage alimentaire ?

Avec chaque kilo de pain, de riz, de viande ou tout simplement tout ce que nous jetons, nous gaspillons des ressources précieuses comme l’eau, la terre, l’énergie, le travail et le capital et, surtout, nous réchauffons le climat. Pire encore, notre gaspillage exacerbe la faim dans le monde.

Que pouvons-nous faire ?

  • Mieux planifier nos repas,
  • Acheter plus de produits saisonniers et régionaux,
  • Faire attention au stockage des aliments (au réfrigérateur et dans la cave),
  • Cuisiner nous-même,
  • Développer des idées pour utiliser les restes (le guide „Kreative Resteküche“ (uniquement en allemand) est disponible à la VSZ pour 9,90 € ).

Projet de partage de nourriture

Un projet de partage de nourriture a récemment été lancé en Communauté germanophone. Vous pouvez déposer vos excédents de nourriture que vous consommeriez encore vous-même, aux « Fairtailers ». Exceptionnellement, il peut également s’agir d’aliments dont la date limite d’utilisation est dépassée.

Les Fairtailers se trouvent à Eupen, Bullange, La Calamine et Lontzen. Voir aussi sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/939655536222177/about/

Avez vous trouvé cette information utile ?