septembre 16 2021

Découverte de toxines végétales dans les tisanes

Le magazine de consommateurs Öko-Test a testé des tisanes et a trouvé des traces de substances nocives dans certains échantillons. A proscrire, car ce sont surtout les petits enfants, les femmes enceintes et les mères allaitantes qui aiment consommer des tisanes. La VSZ explique les faits les plus importants.

L’automne arrive à grands pas et de nombreuses personnes s’offrent une tisane apaisante pendant la saison froide. Le magazine de consommateurs allemand Öko-Test en a profité pour passer 50 tisanes au crible. 26 d’entre elles ont obtenu la note « très bien » au test. Mais 11 tisanes ont échoué au test en raison de la présence de résidus de toxines végétales et du chlorpyriphos, un pesticide interdit.

Le chlorpyriphos est interdit dans l’UE depuis avril 2020

Le chlorpyriphos est soupçonné d’altérer le matériel génétique et de nuire au développement neurologique. Il n’est pas tout à fait clair comment il s’est retrouvé dans les tisanes. Comme il a été utilisé pendant des décennies, certains experts supposent qu’il s’est fixé dans l’environnement. D’autres font valoir que l’ingrédient actif ne reste dans l’environnement que pendant une courte période. On peut donc supposer qu’il continue à être utilisé malgré l’interdiction. Une autre possibilité, toutefois, serait que les tisanes testées soient encore composées de matières premières résiduelles stockées qui ont été récoltées avant l’interdiction de l’UE.

Pour Öko-Test, l’origine et le pourquoi ne jouent cependant pas de rôle. Les produits dans lesquels la teneur maximale en pesticides était dépassée ont reçu la note « insuffisant ». Toutefois, ils peuvent être vendus parce que la teneur en chlorpyriphos n’est que légèrement supérieure au niveau maximal.

Selon Öko-Test, les matières premières proviennent du monde entier

Un tiers des matières premières des tisanes sont cultivées traditionnellement dans les champs, comme la menthe poivrée, la mélisse ou la citronnelle. Le reste, comme le tilleul ou l’églantier, proviennent de cueillettes sauvages.

Notre conseil aux consommateurs : préparez toujours les tisanes avec de l’eau bouillante.

Comme il s’agit d’un produit naturel, les tisanes peuvent parfois contenir des germes indésirables. La solution : il suffit de faire infuser la tisane dans de l’eau bouillante pour éliminer en toute sécurité les microorganismes tels que les levures ou les moisissures. Cela n’est pas absolument nécessaire pour le thé vert et le thé noir, car ces derniers passent déjà par certaines étapes de traitement à 100° C.

Source : Öko-Test

 

 

Avez vous trouvé cette information utile ?

Bildquellen:

  • Gift in Tees: Adobe Stock