février 01 2022
Stromzähler mit Euros dreht

L’explosion des prix de l’énergie met les consommateurs sous pression

Outre la pandémie du Covid-19, un sujet domine actuellement l’actualité : les prix élevés de l’énergie. De nombreux consommateurs sont confrontés à des surcoûts importants. La VSZ dénonce la situation actuelle et vous informe.

Par rapport à l’année dernière, les prix ne connaissent qu’une seule direction…toujours plus hauts ! Le prix du mazout a doublé, tout comme le prix de l’électricité pour les contrats fixes. Ne parlons même pas des contrats variables. Et les prix du gaz ont été multipliés par 4 à 7 en l’espace d’un an. Les consommateurs à faibles revenus sont évidemment les plus touchés par la situation actuelle.

Comme le rapporte le GrenzEcho, depuis quelques semaines, les couvertures sont de plus en plus demandées à la bourse aux vêtements de la Croix-Rouge à Saint-Vith. Selon Marie-Hélène Düsseldorf, présidente de la section locale de Saint-Vith/Burg-Reuland, cela est dû au fait que l’électricité et le gaz sont devenus un luxe pour de nombreux consommateurs.

Le service de médiation de l’énergie rapporte dans un communiqué de presse qu’un nombre inhabituellement élevé de plaintes concernant les prix de l’énergie plus élevés et des acomptes ont été reçues, en particulier au cours du deuxième semestre 2021. Une augmentation de 133,3 % par rapport à 2020.

Dois-je résilier mon contrat fixe ou variable ?

Les fournisseurs d’énergie proposent différents modèles de tarifs : des contrats fixes ou variables. Dans le cas d’un contrat fixe, le prix ne change pas pendant la durée du contrat. Dans le cas des contrats variables, il dépend du marché de l’énergie et est adapté tous les trois mois. Il convient également de noter que le prix de l’énergie change lorsque les contrats arrivent à échéance et qu’ils sont reconduits tacitement. Le fournisseur doit toutefois informer le client à l’avance du changement de prix afin de lui donner la possibilité de chercher une offre plus avantageuse.

La VSZ recommande tout d’abord aux clients inquiets de ne pas se précipiter pour résilier leur contrat. Aucune modification ne devrait être apportée aux contrats fixes signés avant octobre 2021, car les prix de ces contrats sont actuellement beaucoup plus élevés. Pour les contrats variables, il est recommandé de comparer les prix. En Belgique, beaucoup de ménages ont des contrats fixes. Mais actuellement, de nombreux fournisseurs d’électricité et de gaz réduisent leur offre et ne proposent presque plus que des contrats variables. Dans tous les cas, il est impossible de prédire l’évolution des prix. Ce qui est sûr, cependant, c’est que pour tous les contrats, la facture sera nettement plus élevée que les années précédentes.

Que peut faire le consommateur ?

  1. Économiser de l’argent : mettez en tout cas de l’argent de côté et prévoyez de l’argent pour les futurs acomptes ou la facture annuelle de régularisation.
  2. Économiser de l’énergie : aussi banal que cela ne puisse paraître : moins vous consommez d’énergie, moins vous devez payer. Vous trouverez des conseils utiles dans nos articles « Astuces pour économiser l’énergie » et « Bien se chauffer ».
  3. Efficacité énergétique : si vous envisagez d’acheter un logement, soyez prévoyant. Renseignez-vous sur les possibilités d’économie d’énergie, comme l’isolation des murs extérieurs ou une nouvelle installation de chauffage. Pour les nouvelles constructions, il est également recommandé d’opter pour des maisons basse consommation ou passives.

Que fait l’État ?

La BRF a fait savoir sur son site Internet que le gouvernement fédéral a élargi le cercle des ayants droit au tarif social (cet élargissement est valable jusqu’au 1er avril) et qu’en Belgique 950.000 familles ayant droit au tarif social recevront une aide de 80 € jusqu’à la mi-février. Mais pour certains consommateurs, ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. Le monde politique doit agir maintenant. Une réduction de la TVA de 21 % à 6 % serait à cet égard un grand soulagement pour de nombreux citoyens belges.

Il est triste de constater que de nombreux consommateurs doivent couper le chauffage parce qu’ils ne peuvent plus payer la facture énergétique. Du point de vue de la VSZ, il est à craindre que le risque de basculer dans la pauvreté augmente. L’électricité et le gaz devraient devenir des droits fondamentaux en Belgique afin de garantir une vie décente.

Avez vous trouvé cette information utile ?