avril 28 2022
Frustrierte Frau mit Rechnungen

Que faire si je ne peux plus payer mon loyer ?

Face à l’inflation galopante, l’augmentation des loyers due à l’indexation est importante cette année pour de nombreux locataires. La VSZ vous dit ce que vous pouvez faire si vous ne pouvez plus payer votre loyer.

Ces derniers mois, l’explosion des prix n’a pas seulement entraîné une indexation des salaires. L’indice santé, utilisé pour l’indexation des loyers, a lui aussi fortement augmenté.

Comme les coûts augmentent également pour les bailleurs, la loi prévoit qu’il est possible d’indexer les loyers une fois par an, sauf si le contrat de location l’exclut expressément. Vous pouvez lire ici comment le loyer est indexé exactement.

Avec une augmentation moyenne de 6 à 7 %, certains locataires ont de plus en plus de mal à payer leur loyer.

 

Contacter le bailleur

L’une des obligations du locataire est de payer son loyer chaque mois. Si cela n’est pas possible, vous devez contacter immédiatement votre propriétaire. Vous pourrez ainsi chercher ensemble des solutions pour régler la question. Le bailleur ne peut pas vous mettre à la porte immédiatement. Si vous faites preuve de bonne volonté et que vous faites une proposition adaptée, il sera dans la plupart des cas disposé à discuter avec vous.

 

Problème financier temporaire

Si vous avez une dépense imprévue importante et que vous contactez directement votre bailleur, vous pouvez par exemple proposer de payer quelques jours ou semaines plus tard. S’il s’agit de difficultés financières plus importantes, proposez-lui un plan de remboursement concret. Vous pourriez par exemple ne payer qu’une partie du loyer pendant quelques mois et établir un plan de remboursement lorsque votre situation se sera améliorée. Mais soyez réaliste et ne formulez qu’une proposition que vous pourrez réellement assumer .

Votre bailleur n’est pas obligé d’accepter une telle proposition. Ne perdez pas de vue que certains bailleurs ont besoin des loyers pour vivre.

Si vous avez toujours payé à temps jusqu’à présent, il sera peut-être plus enclin à le faire. Si le bailleur accepte la proposition, consignez par écrit l’accord conclu et, le cas échéant, le plan de remboursement.

 

Difficultés de paiement récurrentes

Toutefois, si vos difficultés de paiement ne sont pas temporaires, vous devriez peut-être envisager de résilier votre bail. Notez toutefois que dans certains cas, une indemnité peut être due. Dans ce cas également, il est peut-être possible de trouver un accord avec votre bailleur, par exemple si un nouveau locataire est rapidement trouvé qui peut payer le loyer et qu’il n’y a donc pas de perte de loyer pour le bailleur.

 

Si vous continuez à ne pas payer

Même si vous ne parvenez pas à trouver un accord, votre propriétaire ne peut pas vous mettre à la rue directement. Il doit pour cela s’adresser au juge de paix. Si le juge de paix décide que vous devez quitter le logement, vous avez un mois pour le faire. Si vous refusez de partir, un huissier de justice vous mettra à la porte.

 

Important : ne faites pas l’autruche. Contactez votre bailleur ou demandez conseil à la VSZ pour connaître les possibilités qui s’offrent à vous.

 

Source : Test-Achats

 

Avez vous trouvé cette information utile ?